Preview : Saison 2019-2020


Un regard en arrière pour aller de l’avant :

7 ans, 7 longues années sans avoir goûté aux joies des Playoffs. Le Magic, absent de la post-season depuis trop longtemps, a enfin pu jouer après la mi-avril.

Avant ça, les hommes de Steve Clifford, qui venait de prendre les commandes, ont créé la surprise de la Conférence Est. Une défense retrouvée et une attaque autour de Nikola Vucevic, qui connaîtra sa première sélection au All-Star Game, permettront à Orlando de terminer avec 42 victoires et à la 7ème place de la Conférence.

Le premier tour face aux Raptors, futurs Champions, ne sera (presque) qu’une formalité pour ces derniers, qui ne s’inclineront que lors du Game 1 sur un game-winner de DJ Augustin.

Le résumé de l’été :

L’été et la Free Agency qui se profilaient n’était pas de tout repos pour John Hammond et Jeff Weltmann, qui ont du faire des choix pour l’avenir de leur Franchise. 

Dès les premières minutes de la Free Agency, Nikola Vucevic prolonge pour 100 M$ sur 4 ans. La particularité de son contrat est qu’il est dégressif (28, 26, 24, puis 22 M$ lors de la saison 2022-2023). Cela permettra au Magic de gagner en flexibilité sur les années à venir. 

C’est ensuite autour de Terrence Ross de s’engager pour 54 M$ sur 4 ans. 6e homme de luxe de Steve Clifford, T-Ross a terminé la saison passée 3ème meilleur marqueur de l’équipe avec 15.1 points de moyenne.

La petite addition de l’été d’Orlando s’appelle Al-Farouq Aminu qui signe pour 29 M$ sur les 3 prochaines années. Celui qu’on surnomme “The Chief” viendra compléter les postes 3-4 où le duo Isaac-Gordon manquait cruellement de back-up. Avec 9 ans dans la Ligue, il apportera son expérience à un groupe qui reste tout de même jeune.

Le management décide de conserver également Michael Carter-Williams (minimum) et Khem Birch (6 M$ sur 2 ans). Ce duo a été très intéressant en sortie de banc en fin de saison et sur les cinq matchs de Playoffs. Avec la concurrence à leur poste respectif : Fultz et Bamba, qui étaient tous deux blessés, le temps de jeu de MCW et de Birch pourrait se réduire. A eux de démontrer à Steve Clifford le contraire.

Pour terminer, Timofey Mozgov a été coupé, un an après son arrivée et sans n’avoir joué aucune minute. Ce move n’aura donc aucun impact sportif, mais uniquement financier. Son salaire restant de 16.7 M$ sera étalé sur les 3 prochaines années.

Revue d’effectif et des rotations :

Titulaires : DJ Augustin – Evan Fournier – Jonathan Isaac – Aaron Gordon – Nikola Vucevic

2nd Unit : Markelle Fultz – Terrence Ross – Wesley Iwundu – Al-Farouq Aminu – Mo Bamba

3rd Unit : Michael Carter-Williams – Melvin Frazier – Khem Birch

Ce qu’on attend de chacun :

Nikola Vucevic : A 28 ans, Nikola Vucevic a connu sa première sélection pour un All-Star Game, logique quand on tourne à quasi 21 points, 12 rebonds et 4 passes décisives. “Sous-payé” ces dernières années (11-12 M$), Vooch est allé cherché ce qu’il méritait avec ce nouveau contrat. Cependant, pas question de se reposer sur ses lauriers. Orlando va avoir besoin d’un Vucevic en 20-10 tous les soirs s’il veut retourner en Playoffs. Niko est prévenu, il va falloir maintenant confirmer.

Evan Fournier : Lui qui juge la saison dernière comme la meilleure de sa carrière, alors qu’il a été en difficulté avec son tir (43.8 %) tout au long de la saison, va devoir davantage contribuer collectivement. De part son coté Clutch, les systèmes en fin de match sont dessinés pour lui. Sa défense a été améliorée sous la houlette de Steve Clifford. Vavane devra continuer sur sa lancée de la Coupe du Monde et obtenir de meilleurs pourcentages aux tirs, s’il veut voir le Magic Top 5 comme il le souhaite. Bonus : il est potentiellement en contract-year, c’est maintenant qu’il va falloir aller chercher les sous.

Aaron Gordon : On le connaît scoreur, rebondeur et bon défenseur, mais on souhaite voir de lui un joueur plus impliqué intelligemment sur le plan offensif. Avoir une meilleure sélection de tirs, penser à faire la passe plutôt que de tenter la difficulté, telle est la qualité que Gordon doit améliorer. Défensivement, on peut continuer à lui faire confiance pour former un duo détonnant avec Jonathan Isaac.

Jonathan Isaac : Justement on parlait de lui. Après une saison Rookie écourtée pour cause de blessure, le Sophomore a disputé 75 matchs la saison passée. Cinquième roue du carrosse en attaque mais premier pour défendre, Isaac va devoir montrer qu’il peut devenir un défenseur élite, switchant sur tous les postes. Prendre le meilleur attaquant adverse et le limiter à 30% aux tirs devra être son objectif chaque soir.

Markelle Fultz : Premier choix de Draft il y a 2 ans et Markelle n’a toujours pas démontré son potentiel, faute de blessures récurrentes. C’est simple : on veut le voir jouer ! Et il n’est pas de question de vouloir le voir jouer pour le voir jouer, mais il devra mérité ses minutes. Du temps de jeu, voilà ce qu’il va devoir gagner auprès de Steve Clifford. Ca ne sera pas chose facile avec la concurrence de Michael Carter-Williams et DJ Augustin.

DJ Augustin : Celui que certains ont pu juger comme le moins bon meneur titulaire de la Ligue a fermé des bouches la saison dernière (11.7 points à 42% à 3 points et 5.3 passes). Cette année, dont c’est sa contract-year, DJ va devoir être en concurrence avec un potentiel énorme, mais on compte sur son expérience et son intelligence pour aider à développer Fultz, qui on espère finira par prendre sa place.

Mo Bamba : Ce baobab qui interpelle toute la planète basket n’a pas pu montrer l’étendue de son potentiel la saison passée pour cause de blessure. Néanmoins, il commencera la saison sur ses deux jambes. Pour lancer sa carrière, il va devoir exploiter son talent défensif qui peut être une arme de dissuasion massive des attaquants adverses.

Al-Farouq Aminu : Tout juste débarqué de Portland, The Chief va devoir s’intégrer à un groupe qui n’a pas bougé par rapport à la saison dernière. Il apportera une rotation supplémentaire sur les postes 3 et 4, afin de faire souffler Isaac ou Gordon. Attention à ces deux derniers, car si Aminu fait de bons match, Steve Clifford ne devrait pas hésiter bien longtemps pour le faire débuter les matchs.

Terrence Ross : 18 mois après être arrivé de Toronto, T-Ross a trouvé son rôle. Un rôle qui lui va si bien. Dynamiteur en sortie de banc, il va devoir continuer sur sa lancée afin d’apporter du scoring dans une second unit plus basée sur la défense. Allez objectif personnel : Top 3 dans la course au 6ème homme de l’année.

Michael Carter-Williams : Arrivé en seconde partie de saison, MCW a su convaincre Steve Clifford de lui donner des minutes. Il a prolongé à Orlando pour se donner une chance de relancer sa carrière et il va devoir prouver qu’il mérite sa place alors qu’il est en concurrence avec Augustin et Fultz.

Khem Birch : Être derrière un All-Star et un Sophomore 6ème choix de Draft, dans la rotation, peut paraître compliqué. Mais Khem a les moyens de montrer à Clifford qu’il peut glaner des minutes. Athlétique, battant, et rageux, Birch va devoir tout défoncer lorsque Clifford lui donnera sa chance.

Wesley Iwundu : Starter puis relégué sur le banc la saison dernière, Wesley a une carte à jouer sur le poste 3 qui peut être dépourvu de back-up. Sauf que si Wesley ne convainc pas, Steve Clifford s’adapte et pourra mettre du Ross ou du Gordon sur le poste.

Melvin Frazier : Arrêtes de tirer la gueule, tu auras une chance de jouer autre chose que les garbage time.

Allez, on se mouille :

42 victoires et 7ème la saison dernière. 45 victoires et une 6ème place à l’Est cette saison. Orlando mise sur la continuité avec un groupe qui se connaît et dont la base Vucevic-Fournier-Gordon est présente depuis longtemps. 

Les potentiels que sont Isaac, Fultz et Bamba vont progresser, avec Steve Clifford, si leurs pépins physiques les laissent tranquille. Pour atteindre ce bilan, il faudra qu’un de ces trois passe un cap cette saison et je vois bien Isaac le faire. 

Steve Clifford va faire du Magic une équipe parmis les 5 meilleures défenses de la Ligue. Le duo Isaac-Gordon peut être un enfer pour les attaquants adverses, sans parler de Bamba qui sera là en dernier rideau.

On reverra donc, selon moi, le Magic en Playoffs cette année !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s